Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le coin des anciens : l'INCROYABLE week-end
le coin des anciens : l'INCROYABLE week-end
le coin des anciens : l'INCROYABLE week-end

Le championnat de France D1 se déroulait le week-end dernier à Rouen au Kindarena.

L'occasion pour les meilleurs judokas de France de se mesurer afin d'obtenir les sélections internationales qui leurs permettront de briller sur les tatamis mondiaux avec en ligne de mire les jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Trois anciens du club y prenaient part et ce fut au plus jeune de nos ex-sociétaires d'ouvrir le bal. En effet, à 21 ans Nicolas, après s'être classé 3ème il y a deux ans et cinquième l'an passé, voulait marquer sa présence et faire valoir ses chances dans une année charnière pour les sélections olympiques.

Une première journée avec un crescendo des plus passionnant, Nicolas montrant une attitude sereine d'entrée, contrôlait ses adversaires par une réelle précision sur le kumi-kata dans une catégorie dense des - 81 kgs. 

Ippon à Gauche sur Sid ali Ayadi et un yoko guruma sur Landau, une belle manière de passer les tours préliminaires.

En quart de finale contre un combattant habitué des podiums nationaux, Pierre Baptiste au beau judo classique et posé. Il s'en défait sur deux morote seoi nage comptabilisés waza-ari.

Une demi-finale contre Alpha Oumar Djalo qui s'était montré des plus vif et incisif sur les tours précédents, un combat engagé entre adversaires qui se connaissent bien puisque dans le même club, 21 sec de golden score pour Osoto makikomi comptabilisé waza-ari.

Une finale détonante avec le champion de France junior en titre, Giga Abuashvili qui s'était permis de satelliser tous ces adversaires de la journée sur un judo des plus explosifs. Un travail constant pour contrôler la puissance, une ouverture sur feinte en  balance avant arrière pour un ko-uhci gari qu'il faudra conserver sous les coups de boutoirs du jeune combattant d'origine géorgienne.

Nicolas est champion de France D1

Son parcours en vidéo en cliquant sur la petite caméra à chaque combat.

Deuxième journée et scénario différent, Maxime et Julian, amis de longue date, ex-colocataires, qui s'étaient suivis à deux ans d'intervalles au pôle, puis au club de première division, se retrouvent possiblement adversaires sur la journée car sous deux bannières différentes dans la même catégorie des - 90 kilos.

Julian ayant passé le judo dans un second plan, aborde la compétition plus relâché mais avec une belle envie dans un judo à risque debout, des grosses liaisons debout-sol et un travail au sol bien construit.

Dès la première séquence, ses qualités de souplesse et de réchappe (capacité à éviter la chute sur le dos) seront de la partie pour une liaison sur jugi gatame, ippon.

Un premier tour de chauffe pour Maxime qui fera preuve de vigilance avant de prendre le dessus sur son adversaire dans un waza-ari sur ippon seoi nage debout, au golden score.

Deuxième tour, immobilisation pour Julian et un uchi mata libérateur pour Max, Ippon pour les deux.

Maxime rencontre en quart une jeune combattant, ancien adversaire de Nicolas, Loris Tassier qui aura une entame de match tonitruante. Maxime revenant dans le rythme de combat sur un léger retard de saisie devra s'engager dans un corps à corps bien contrôlé par le jeune combattant, une défaite qui laisse la place à remonter les repêchages.

Un quart de finale où Julian trouvera la solution sur Gouriou en contre dans le golden score, waza-ari.

Repêchage pour Maxime, qui après avoir concédé une valeur obtiendra deux waza ari sur un te-waza et o uchi gari en bordure.

Bien malmené par Benoit Collin, vainqueur de Maxime en finale de Glasgow, Julian profitera d'une liaison debout sol pour piquer celui-ci en yoko shio gatame et accéder à la finale.

Max ne laissera aucune chance à Ourouzmag Magkeyev, en enroulant celui-ci sur un kata guruma dévastateur.

Dernier combat de la journée, Maxime devait prendre une revanche sur Collin sortit par Julian au tour d'avant, un travail de kumikata  tout au long de la rencontre pour finalement maitriser son adversaire sur une tentative de sasae tsuri komi ashi qui lui permettra d'obtenir le ippon.

Maxime est 3ème des championnats de France D1

Finale pour Julian sur le jeune et rugeux Loris Tassier, maintient de la distance suivi d'un sutemi avant d'enchainer sur un uchi mata pour ippon et une explosion de joie pour clôturer un magnifique week-end.

Julian est champion de france D1

Leurs parcours en vidéo en cliquant sur la caméra dans le tableau

Un INCROYABLE, FABULEUX, MAGNIFIQUE week-end qui aura permis à nos anciens combattants de briller au plus haut niveau national et qui présage une sortie au grand Slam de Paris pour Julian, des sorties au tournoi de Hague, Grand Slam d'OSaka, et Grand Slam de Paris pour Nicolas, quelques espoirs encore possibles de voir Maxime sur le Grand Slam de Paris suivant ses prochaines sorties à l'international une place restant à déterminer en 90.

Article du Télégramme

Tag(s) : #bonus

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :